education a la maison

L’éducation des enfants est et sera le premier souci des parents. Le confinement nous oblige à y faire face, sans aide extérieure, et surtout sans l’appui direct des professionnels de l’enseignement. Du coup, les parents doivent gérer tous seuls l’éducation de leurs enfants.  D’autant plus, que le Ministère de l’Education nationale a généralisé l’enseignement à distance, pour assurer la continuité pédagogique.

La classe à la maison, une situation exceptionnelle due au confinement

Préconisé par le ministère de l’Education nationale, l’enseignement à distance entre à la maison avec le confinement.  C’est une situation angoissante pour les parents, car ils doivent tout superviser, depuis les emplois du temps aux devoirs et révisions en passant par les leçons à apprendre. Dans leur esprit, ils vont devoir remplacer les professeurs et cela crée une tension entre eux. Chacun des parents a sa façon de s’y prendre et alors, bonjour aux désaccords, se terminant par des disputes. A l’angoisse du confinement, s’ajoute l’angoisse de ne pas y arriver. Ils oublient que leur rôle est de s’assurer que leurs enfants ont bien compris et suivent les recommandations du professionnel, qui valide leur travail.

D’autre part, ils veulent la réussite pour leurs enfants. Alors ils ont peur que le fait de ne pas pouvoir à suivre les autres activités auxquelles ils les ont inscrits (musique, danse, sport, etc.) les fasse oublier leurs acquis. Alors, l’un ou les deux sont après leurs enfants et les surveillent tout temps, ne leur donnant aucune possibilité d’être autonome, guettant la moindre erreur. Et rebonjour disputes !

Le confinement, facteur de déclenchement des disputes entre parents

Mais l’éducation n’est pas seulement l’école, mais c’est aussi la vie au quotidien. On se retrouve en famille, mais ce ne sont pas les vacances. Du coup, les parents se rendent compte qu’ils ne connaissent pas vraiment leurs enfants, qu’ils ne se connaissent pas vraiment eux-mêmes. En effet, avant le confinement, la vie était « métro-boulot-dodo », avec le confinement, c’est 24h/24h, les uns sur les autres. Toutes les habitudes sont chamboulées, les comportements ne sont plus les mêmes, les sentiments et ressentis sont exacerbés. Plusieurs parents réalisent que leurs enfants sont devenus accros aux écrans. Ce qui laisse très peu de temps aux échanges, source de frustration pour eux qui avaient eu cette habitude avec leurs aînés du temps de leur enfance et de leur adolescence. Alors, les parents se rejettent la faute de cette mauvaise habitude.

Comment gérer l’éducation des enfants pendant le confinement

L’éducation des enfants est un point délicat, on ne peut émettre que quelques recommandations, sans pour autant qu’elles deviennent obligatoires. Avec le confinement, les parents devraient s’accorder sur les règles éducatives incontournables et sur celles qui peuvent être assouplies. La classe à la maison étant primordiale, un emploi de temps rituel est conseillé. Le temps que les enfants doivent y passer est meilleur le matin, où l’esprit est plus éveillé. Il faut aussi profiter du confinement pour faire des choses ensemble (jouer, jardiner, bricoler…) et surtout faire des échanges pour mieux se connaître.