initier l'enfant à l’art

Difficile à définir, l’art a cependant sa place dans la société.  Il s’adresse à la sensibilité profonde d’une personne, qu’elle soit adulte ou un enfant. Matière à réflexion, l’art incite à se poser des questions et à vouloir y répondre. Mais, en général, on se sent profane dans ce domaine, souvent par manque de temps.  Pourtant, on aimerait bien que notre enfant soit différent et qu’il s’intéresse plus à l’art plus que nous même. Mais comment s’y prendre pour l’y initier, sans pour autant le forcer ou le bousculer ? Voici quelques conseils qui pourront vous guider.

La période idéale pour initier votre enfant à l’art

La sensibilisation à l’art commence dès la prime enfance. Déjà, dès la première année d’école, les enfants sont initiés à l’art grâce aux outils pédagogiques utilisés : dessins, coloriage, images à décrire, gouaches et autres peintures à l’eau pour gribouiller dans un carnet. Les pâtes à modeler sont les premiers matériaux d’un futur potier ou sculpteur, ne le croyez-vous pas ? Plus il grandira, plus il saura s’exprimer à travers ses « œuvres » et par la même occasion, comprendre les œuvres des autres. C’est vers 10-12 ans que la curiosité de l’enfant est la plus active. Il s’intéresse à tout et pose beaucoup de questions. L’art étant partout, même dans la rue, alors, pendant que vous l’emmenez à l’école ou aux courses ou dans le parc, vous pouvez lui parler de cette sculpture devant laquelle vous passez souvent, ou de ce tableau qui se trouve dans le livre qu’il aime feuilleter. Incitez-le toujours à donner son avis, à exprimer  de vive voix ses ressentis devant l’œuvre, ou pourquoi pas, de lui demander de coucher par écrit ou par dessin ce que l’œuvre lui évoque en lui.

Comment initier son enfant à l’art quand on est profane

Il existe plusieurs manières pour faire naître l’amour de l’art chez votre enfant. Tout d’abord, il y a les livres qui en parlent, avec beaucoup d’images de tableaux ou de sculptures avec leur historique complète, et que vous pouvez regardez et commentez avec votre enfant. Seul, il pourra les feuilleter à loisir et développer, par la même occasion, sa sensibilité d’artiste. Il y a aussi la musique, que vous pouvez écouter ensemble. L’emmener visiter une exposition, un musée est une bonne idée. Devant un œuvre, laissez- le  s’exprimer par lui-même, sans le forcer à voir ce que vous vous voyez ! D’ailleurs, ces genres d’endroit proposent généralement une façon ludique, adaptée aux enfants, pour les familiariser aux œuvres exposés et au lieu. Vous pouvez également le faire participer à des ateliers d’art, pour enfants, conduits par des artistes professionnels, qui sauront réveiller l’artiste qui sommeille en lui.

Ce qu’il faut éviter

Imposer à votre enfant une longue visite  pour qu’il puisse tout voir ou le forcer à suivre des cours d’art, alors qu’il n’en a pas envie. Il risque de s’ennuyer et de voir l’art comme une corvée rébarbative à pratiquer absolument. Rien de tel pour l’en éloigner à jamais !