le métier d’agent immobilier

L’agent immobilier est en charge de vendre ou de  louer les biens que leurs propriétaires lui ont confiés dans ce sens. Les orientations dans le métier sont nombreuses et les missions variées, mais travailler dans l’immobilier ne s’improvise pas. Outre la formation professionnelle, des qualités personnelles prédestinent à ce métier.

Les qualités requises pour devenir un bon agent immobilier

Malgré les études entreprises, il n’est pas évident qu’une personne devienne un bon agent immobilier. En effet, certains traits de caractères innés prédisposent à ce métier passionnant. La diplomatie figure parmi ces caractères dominants, car en tant que négociateur, l’agent immobilier doit savoir discerner au premier coup d’œil l’état d’esprit de son client. Il doit savoir trouver les mots qui convainquent sans pour autant blesser ou toucher l’amour propre de son vis-à-vis. L’écoute et la patience accompagnent toujours la diplomatie, car dans ce métier, il sera amené à rencontrer plusieurs personnes aux caractères difficiles et exigeants. Le stress, ainsi subi, doit être maîtrisé à tout moment. Dans ce secteur, où la concurrence est toujours de mise, le goût du challenge et du dépassement de soi doit être bien ancré. Il contribuera à asseoir la réputation de l’agent immobilier.  

Conditions à remplir et qualités requises

L’inscription, sous certaines conditions, à l’Institut Professionnel des agents immobiliers est obligatoire avant d’exercer le métier. Il faut être titulaire au moins du baccalauréat ou d’un diplôme de formation de chef d’entreprise correspondant au domaine de l’immobilier. Des conventions de stage doivent entre autres étayer le dossier d’inscription. Des tests de compétence font suite au dépôt de l’inscription auprès de la Chambre exécutive. Ils permettent de détecter le potentiel et les points faibles du futur agent immobilier. Le stage, sous la direction d’un maître stage ne peut débuter qu’après l’obtention officielle d’un numéro matricule IPI. Un test d’aptitude pratique écrit et oral clôt la formation, au cours de laquelle le stagiaire doit prouver s’il est en mesure de mettre en pratique ce qu’il a appris et travailler dans le respect des lois en vigueur et des règles déontologiques.

Les attributions de l’agent immobilier

Que ce soit pour de la gestion locative ou vente de biens, l’agent immobilier doit être titulaire de la carte professionnelle délivrée par la préfecture et renouvelable tous les dix ans. C’est le gage qui lui permet d’officier et de procéder aux transactions. De plus, cette profession doit souscrire obligatoirement à l’assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir d’éventuels dommages. Il travaille en général au sein d’une agence immobilière, franchisée ou non. Mandaté par un propriétaire désireux de louer ou de vendre un bien, l’agent immobilier se charge de lui trouver des acheteurs ou des locataires potentiels, et de s’occuper de l’administration de biens. Il peut également être mandaté par un futur locataire ou propriétaire pour prospérer pour son compte, et de trouver des biens qui correspondent à ses besoins. D’autre part, un agent immobilier élabore un diagnostic immobilier avec son client, suivant  un mandat de vente ou de location. A ce titre, il établit l’état des lieux, à partir des différentes données telles que la superficie de la surface, le coût des charges et des impôts, ou encore les travaux à prévoir. Les biens peuvent être des appartements, des maisons individuelles ou bien des fonds de commerce. Une fois le contrat signé, l’agent immobilier guide les nouveaux acquéreurs dans leurs démarches financières et administratives, mais peut aussi servir d’intermédiaire entre les deux acteurs de la vente ou de la location.