Travailler en tant qu’assistant(te) social peut apporter beaucoup de satisfaction personnelle. C’est généralement pour cette raison que les femmes sont attirées par ce métier. En plus d’aider ses semblables dans les situations difficiles, un assistant(te) social propose également des solutions durables pour les problèmes rencontrés par les ménages et les personnes en difficultés. Comment devenir assistant(te) social ? Voici tout ce qu’il y a à savoir.

Les principales missions d’un assistant(te) social

Durant l’exercice de son métier, l’assistant(te) social sera amené à :

•             Recevoir et écouter les personnes qui se présentent à son bureau dans le but de les conseiller efficacement.

•             Proposer des solutions et les orienter vers les organismes spécialisés.

•             Jouer le rôle de médiateur entre eux et les aides sociales, dans le but de les informer de leurs droits d’accès à la formation ou au logement, médicaux et sociaux en vigueur.

•             Accompagner et soutenir les personnes qui le demandent dans le cadre des démarches engagées, en se déplaçant vers leurs domiciles si besoin est.

•             Échanger avec les autres travailleurs sociaux et assurer les consultations de quartiers.

•             Rédiger des comptes rendus tout en maîtrisant les règles administratives dans le but de s’assurer la bonne gestion des dossiers.

Les qualités requises pour être assistant(te) social

Tenu au secret professionnel, l’assistant(te) social met tout en œuvre pour aider son prochain. Ce poste requiert un grand sens du contact humain, à la vue des différents problèmes et situations qu’il peut rencontrer. Il doit également être capable de recul vis-à-vis des situations pour ne pas s’impliquer personnellement dans les problèmes des autres. Un assistant(te) social doit également faire preuve de patience dans l’exercice de son métier. Entre temps, il doit également être bien organisé et savoir mettre en œuvre les démarches nécessaires en un temps assez court pour venir en aide aux personnes qui le consultent.

Les formations à suivre pour devenir assistant(te) social

Pour devenir assistant(te) social, il est nécessaire de posséder le DEASS ou Diplôme d’assistante de service social, délivré par l’État. Il est possible de suivre deux routes différentes pour l’obtenir.

Vous pouvez devenir assistant(te) social en suivant des études au sein d’une université. Le DUT en carrières sociales, option assistance sociale dure deux ans. C’est à partir de ce moment que vous préparez votre DEASS pendant la troisième année. Ce cursus est ouvert pour les intéressés ayant un bac ST2S ou un bac général.

Il est également possible d’exercer le métier d’assistant(te) social en ayant suivi une formation dans les écoles spécialisées. La préparation du DEASS dura 3 ans et elle est accessible pour toutes les personnes ayant un bac. Toutefois, si vous n’avez pas réussi votre bac, vous pouvez passer un examen de niveau au niveau de la DRASS ou Direction régionale des affaires sanitaires et sociales.

Salaire mensuel de l’assistant(te) social

Dans le cadre de son travail, l’assistant(te) social est rémunéré à 1 500 € par mois. Il peut travailler autant dans les organismes publics que dans les associations privées.