Designer d’intérieur

De nos jours, nombreux sont ceux qui font appel à des professionnels pour embellir leur intérieur ou rendre plus attractif leur lieu de travail. C’est justement le rôle du designer d’intérieur et du décorateur d’intérieur. On a tendance à les confondre, pourtant,  ils ont des attributions bien distinctes mais complémentaires.

Le désigner d’intérieur, un plus pour les entreprises

Designer d’intérieur est une dénomination tendance pour désigner un artiste dont le métier est bien distinct de celui du décorateur d’intérieur. Il maîtrise les techniques de construction et d’architecture, ainsi que le code national du bâtiment. Il conçoit des plans et devis de travaux d’architecture, allant de la construction à la rénovation d’un bâtiment. Le designer d’intérieur travaille sur divers types d’infrastructures. Les villas, lotissements, établissements commerciaux, industriels ou culturels requièrent ses services. Son domaine d’intervention touche les surfaces de 300 m² au plus avec trois niveaux dont un sous-sol. Avec les entreprises, le designer se fixe un objectif précis dans la création d’une atmosphère de travail optimale. La fidélisation de la clientèle et la mise en place d’un environnement favorisant les conditions de travail des employés figurent parmi les priorités du designer. Etre un bon designer d’intérieur, c’est aussi avoir une créativité et imagination à revendre, avec un solide sens de l’observation et de l’esthétique. La capacité à travailler en équipe ainsi qu’une aptitude à communiquer avec la clientèle permet d’obtenir d’excellents résultats  dans le projet à réaliser. Pour pouvoir suivre la formation de designer d’intérieur, il faut être titulaire d’un baccalauréat  en design d’intérieur ou d’un diplôme équivalent. A l’issue du cursus, un DESS design d’intérieur est délivré.

Le décorateur d’intérieur, l’assurance d’un intérieur attirant

Le décorateur d’intérieur, quant à lui a un objectif différent. Il n’a pas recours aux grands travaux. Il s’intéresse à l’aspect esthétique d’un espace dans le but de le personnaliser selon le goût du client. Il ne touche pas aux structures de l’habitation ou du local. Il travaille à partir des besoins et des attentes du client pour les  espaces à aménager, selon le budget alloué. Il présente les idées sous divers supports pour permettre au client d’avoir une bonne approche du projet. Le décorateur d’intérieur doit posséder de solides compétences techniques,  afin de pouvoir conseiller le client sur les matériaux et les travaux éventuels à réaliser. Selon l’envergure des travaux, le décorateur d’intérieur peut faire appel à d’autres compétences. Ainsi, architecte d’intérieur et artisans divers peuvent être sollicités. A lui de superviser le chantier et les travaux. Pour pouvoir exercer ce métier fascinant, il faut maîtriser à la perfection le dessin mécanique ainsi que les différents logiciels de dessin assistés sur ordinateur. De même, il faut savoir gérer le budget alloué et respecter le planning convenu, les normes de sécurité et avoir un parfait contrôle sur les travaux. Pour devenir décorateur d’intérieur, on a le choix entre une formation classique dans les écoles d’arts appliqués et des beaux-arts, ou l’enseignement à distance.