Véritable pilier de la médiation entre les exécutants sur le chantier et les ingénieurs, le dessinateur-projeteur joue un rôle important dans la bonne marche de la construction. Il permet entre autres de communiquer les informations nécessaires aux artisans pour qu’ils soient capables de suivre les schémas fournis par les architectes. À travers la transcription de ces schémas en plans d’exécution, il sera alors un atout majeur dans la réalisation des travaux. Comment devenir dessinateur-projeteur ? Voici tout ce que vous devez savoir sur ce métier.

Les principales missions du dessinateur-projeteur

Le dessinateur-concepteur travaille généralement en tant que salarié dans un cabinet d’architecte ou dans un bureau d’études. Il peut également exercer en tant que sous-traitant ou consultant dans une entreprise BTP. Dans d’autres cas, il peut travailler dans une commune.

Dans ce sens, les missions principales du dessinateur-projeteur sont de :

•             Mettre sous forme de dessin les idées portées par les ingénieurs. Cela peut se faire dans le BTP (Bâtiment Travaux Publics) ou dans le domaine de la construction navale et l’aéronautique.

•             Il est tenu de prendre en compte toutes les installations requises dans le cadre de la construction, que ce soit les sanitaires ou les équipements électriques.

•             Il crée le cahier des charges, les plans fonctionnels et le dossier de matériel qui permettront de mettre en place le dossier technique du projet.

•             En même temps qu’il sera chargé de gérer une équipe de dessinateurs, il devra également jouer le rôle de médiateur entre les artisans sur le chantier et ingénieurs.

•             Il sera également amené à déterminer les matériaux les plus adaptés, ainsi que les échelles à utiliser durant la construction.

Les qualités requises pour être dessinateur-projeteur

Comme le métier de dessinateur-projeteur est un poste qui demande beaucoup de créativité, l’intéressé devra être force de proposition. Cela lui permettra de monter en grade plus facilement.

Si les tâches d’un dessinateur-projeteur ont été effectuées sur papier depuis des années, l’évolution technologique lui demande maintenant des compétences en informatique pour pouvoir utiliser les ordinateurs. Dans ce sens, la maîtrise des logiciels de conception de DAO et de CAO est un atout majeur dans la bonne marche de son travail.

Les formations à suivre pour devenir dessinateur-projeteur

Pour effectuer ce travail, l’intéressé peut utiliser son Brevet Professionnel, mais ceci étant, un bac professionnel dans les mentions de technicien du bâtiment ou technicien du bâtiment, études et économie est plus apprécié.

Salaire mensuel du dessinateur-projeteur

Un dessinateur-projeteur débutant se voit attribuer une indemnisation de 1430 € par mois. Toutefois, à partir de la deuxième année de son travail, il peut très vite se voir attribuer le double, en fonction de ses capacités. Dans ce sens, le métier de dessinateur-projeteur fait partie des postes les plus prisées dans le domaine du BTP. Les possibilités d’évolution dans ce métier peuvent conduire le jeune dessinateur à devenir chargé d’études ou chef de projet en quelque temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *