charpentier

Le charpentier met sur pieds le plan dessiné par l’architecte. C’est lui qui assemble, édifie et construit la structure d’un bâtiment. Si le métier de charpentier vous intéresse, nous allons vous donner les prérequis pour faire carrière.

Les attributions d’un charpentier

Le charpentier se charge surtout de la construction des toitures d’immeubles à usage : industriel, commercial, professionnel et d’habitation. Mais d’une façon générale, les charpentiers assurent ces missions :

  • tracer les lignes pour la construction suivant les plans de l’architecte.
  • découper les éléments structurels pour l’assemblage et le montage.
  • faire un essai d’assemblage pour vérifier la stabilité de l’ossature.
  • organiser le transport des matériaux sur le chantier.
  • guider l’équipe chargée du levage de la structure.
  • assembler et fixer tous les éléments de construction.

Les trois types de charpentiers

Il existe trois catégories de charpentier : le charpentier métallique, le charpentier bois et le charpentier de marine. Le charpentier bois réalise différents travaux de menuiserie (lambris, plancher, lucarne, etc.). Il intervient à chaque étape du processus. Le charpentier métallique effectue des ouvrages infrastructurels : ponts, passerelles et pylônes. Il se concentre sur une activité spécifique liée au travail du métal : fabrication des pièces en usine, soudure, … Pour finir, le charpentier de marine se spécialise dans les constructions et réparations de bateaux de plaisance et de bateaux de pêche.

Les qualités à avoir pour être charpentier

Un charpentier doit réunir des aptitudes physiques, sociales et intellectuelles pour exercer son métier.

Aptitudes physiques

Il faut présenter de bonnes conditions physiques pour travailler comme charpentier. Plus précisément, le prétendant au poste doit être robuste pour supporter des charges pesantes et ne pas être sujet aux vertiges car il travaillera souvent en hauteur. Il ne doit pas non plus souffrir d’un mal qui l’empêche d’opérer dans des positions inconfortables : rhumatisme, mal de dos, arthrose, … 

Compétence sociale

Le charpentier respecte toujours les consignes de sécurité et sait travailler en équipe. Il sait diriger et motiver les personnes qui travaillent sous ses ordres. En même temps, il fait preuve de rigueur et de minutie dans son travail pour fournir un travail de qualité à son client.

Connaissances

Un charpentier s’y connaît obligatoirement en dessin industriel, géométrie et CFAO (Conception et Fabrication assistées par ordinateur). Il doit aussi maîtriser les caractéristiques de différents matériaux de construction et des composants industriels.

Les formations à suivre pour devenir charpentier

Pour faire cette profession, il faut au moins préparer un CAP en deux ans, après la classe de 3ème. Ensuite, on peut suivre une formation spécialisée :

  • Charpentier bois,
  • Réalisation en chaudronnerie industrielle,
  • Constructeur bois,
  • Charpentier de marine,
  • Serrurier métallier.

Pour ceux qui veulent aller jusqu’au niveau Bac, il est possible de décrocher un diplôme selon sa spécialisation : bac pro, brevet professionnel ou BTS.

Les possibilités d’emploi d’un charpentier

Les débouchés dépendent de la spécialisation choisie. Les perspectives d’embauche pour un charpentier de marine sont plus limitées. Le charpentier métallique peut intégrer une entreprise de BTP ou de métallurgie. Tandis que le charpentier bois a de larges opportunités dans : l’écoconstruction, la conservation de bâtisses historiques et la rénovation.