Le métier de moniteur-éducateur n’est pas très différent de celui d’éducateur spécialisé. Seulement, si ce dernier intervient directement chez une famille, le moniteur-éducateur travaille au sein d’une structure d’accueil. Il peut être affecté dans des instituts médico-pédagogiques, des centres de soins, des foyers de l’enfance, des hôpitaux ou encore des centres d’aide par le travail. Il est tenu d’accompagner les personnes subissant une situation de dépendance ou les personnes handicapées. Comment devenir moniteur-éducateur ? La suite dans cette fiche métier.

Les principales missions du moniteur-éducateur

En guise d’accompagnement aux personnes avec des difficultés sociales, le moniteur-éducateur est tenu :

•           D’aider les personnes qui ont des difficultés à s’épanouir dans la société. Que ce soit un handicap ou un problème social, le moniteur-éducateur accompagne les personnes qui le sollicitent dans leur quotidien. Cela, dans le but de faciliter leur réinsertion au sein de la société.

•           De faciliter leur quotidien en les aidant dans les tâches qu’elles doivent faire habituellement : les repas, la toilette, les démarches administratives, etc.

•           De mettre en place différentes activités comme l’initiation à l’informatique, le soutien scolaire ou encore, les animations pour aider ces personnes à développer leur motricité.

•           De travailler en étroite collaboration avec la direction d’un corps sociomédical et un éducateur spécialisé pour compléter l’accompagnement des individus en difficultés.

Les qualités requises pour être moniteur-éducateur

Les missions du moniteur-éducateur demandent une grande disponibilité. Les personnes exerçant ce métier doivent également faire preuve de beaucoup de patience. En effet, ces derniers devront s’occuper d’individus en difficultés et cela peut prendre un temps considérable. En même temps, il devra avoir un certain degré d’empathie sans avoir à s’impliquer personnellement dans les problèmes de ses patients. Pour cela un équilibre personnel est requis pour que cela n’empiète pas sur le quotidien des personnes dont il aura la charge.

Les formations à suivre pour devenir moniteur-éducateur

Toute personne présentant les qualités requises peut devenir moniteur-éducateur. Entre autres, l’intéressé sera amené à préparer un diplôme d’État pour pouvoir exercer ce métier. Les examens ne requièrent pas d’autres conditions préalables. Vous devez simplement passer des épreuves orales et écrites pour valider vos compétences. À partir du niveau 3e, il vous est possible de préparer un BEP carrières sanitaires et sociales pour être moniteur-éducateur.

Salaire mensuel du moniteur-éducateur

Un moniteur-éducateur débutant est rémunéré à 1 436 € par mois. Ce secteur est potentiellement ouvert à tous et ne fait aucune discrimination pour les missions à effectuer. Aussi, il est possible de devenir éducateur spécialisé, une fois que vous avez validé vos expériences. En plus, lorsque vous devenez professionnel dans le métier, vous disposez d’une aide à la formation durant un an. Cela vous permettra de préparer un diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale. Ce métier vous conduit également à d’autres professions dans le secteur médico-social en tant qu’assistant de service social ou animateur.